jeudi 11 août 2011

Le pain de Ziarno



Le pain de Ziarno, reportage à chaud, au cœur du fourneau


Lundi matin, jour de pain, nous avons envoyé dès l’aube nos meilleurs agents pour percer la recette secrète du pain noir et bio de la ferme.

Clément et Elise ont donc investit l’antre où se trouve le four à pain. Habillés comme des vrais boulangères, ils ont mis la main à la pâte, dans le sens figuré car en réalité ils ont juste huilé les moules. Ce fut laborieux et il fallut recommencer car les néophytes manquaient d’expérience.

La pâte à pain était déjà prête : faite à partir du blé bio cultivé à la ferme et broyé pour donner un farine complète, bio et savoureuse pour le plaisir de nos papilles. Ils ont pu discuter avec Peter tout en sirotant un thé à l’huile (en effet il en tombait de leurs pinceaux).

Ils firent alors la connaissance d’Agatha, voisine qui cultive des fraises et reçoit des touristes dans sa ferme. Celle-ci coupait et pesait la pâte pour en faire des pains. Peter pétrissait les pains avant de les glisser dans les moules préalablement huilés par les infiltrés.

Puis une ribambelle de voisins se joignirent à nous pour discuter amicalement… en polonais. Heureusement, Peter traduisait des bribes de conversation (en français, s’il vous plait !).

Bilan de l’investigation : impossible de percer le mystère du pain de Ziarno (mis à part un peu de miel rajouté), qui nous ravit le matin et dont une tranche pourrait nourrir un adulte pendant une semaine. Le secret de ce pain délicieux réside probablement dans la convivialité que sa confection induit !

Cha et Elise

Aucun commentaire:

Publier un commentaire